– Dépasser les normes réglementaires pour atteindre les normes MTD strictes de l’UE

MUMBAI, Inde, 10 juin 2021 /PRESSDAILY.COM/ — La division de production de fibres cellulosiques de Birla Cellulose de Grasim Industries, à Vilayat, en Inde, a mis en service avec succès l’usine d’adsorption de disulfure de carbone (CAP) et a atteint le niveau rigoureux des normes d’émission de soufre dans l’air stipulées dans les références MTD (ou BAT pour « Best Available Technologies ») de l’UE pour le processus de fabrication de la viscose.

Cette initiative s’inscrit en droite ligne de l’objectif de Birla Cellulose d’appliquer les meilleures technologies disponibles (MTD de l’UE) à tous ses sites de production de fibres. Des investissements de 170 millions de dollars sont en cours pour y parvenir d’ici la fin de 2022.

« L’adaptation des meilleures technologies disponibles est une étape importante vers la réalisation du leadership mondial en matière de pratiques durables dans l’industrie des MMCF », a déclaré Mr H K Agrawal, directeur des opérations de Birla Cellulose. Et d’ajouter : « Nous investissons dans l’innovation pour améliorer continuellement notre rendement. C’est la raison pour laquelle nos produits sont assortis de références en matière de durabilité qui sont des références mondiales. » Birla Cellulose a déjà atteint la neutralité carbone dans les émissions de portée 1 et 2 par séquestration du carbone dans ses forêts gérées. Birla Cellulose se classe également au premier rang du rapport Hot Button Report de Canopy pour ses pratiques forestières durables et ses innovations dans les solutions NextGen. Birla Cellulose a également établi la référence mondiale pour la plus faible intensité en eau dans la fabrication de viscose.

Le site de Vilayat de Grasim Industries a installé des technologies de pointe en boucle fermée pour récupérer et recycler le CS2, qui est la matière première clé pour le processus de fabrication de la viscose. Grâce à ces technologies, le site est en mesure de réduire considérablement ses émissions et d’atteindre une récupération de 90 à 95 % en termes de soufre et de le recycler vers le processus. En outre, le site répond également à tous les autres paramètres MTD de l’UE. Cela a été confirmé par un audit mené récemment par Sustainable Textile Solutions (STS), basée au Royaume-Uni. Le site respecte également les normes de production de viscose responsables des fibres cellulosiques artificielles (MMCF) répondant à la certification ZDHC.

Vilayat est l’un des sites phares de Birla Cellulose et après l’expansion en cours, il sera le plus grand site de fabrication de MMCF au monde. Le projet d’expansion en cours sur le site de Vilayat est également conçu pour répondre aux exigences de l’UE en matière de MTD et pour permettre une faible consommation d’énergie.

Le site de Vilayat fournira des fibres éco-améliorées, Livaeco by Birla Cellulose™ (variantes de viscose et modales), à des marques soucieuses du développement durable dans le monde entier. La gamme de produits Livaeco by Birla Cellulose dispose de références exceptionnelles en matière de durabilité, telles que les normes MTD de l’UE, la certification FSC® , la faible consommation d’eau et d’énergie, et la traçabilité complète de la chaîne d’approvisionnement de la forêt à la mode à l’aide de la plateforme GreenTrack™.

Pour plus de détails, consultez le site : www.birlacellulose.com

Logo : https://mma.prnewswire.com/media/1489374/Birla_Cellulose_Logo.jpg

SOURCE Birla Cellulose

Author

James Bregenzer writes about international trade and business. Before joining the Press Daily business newswire, James was a columnist at New York Newsday, The New York Daily News and worked as a small business reporter for United Press International.